Paris : Un policier reçoit un coup de couteau à la tête en pleine rue alors qu’il se rendait à son travail


Illustration Actu17 ©

Un Adjoint de sécurité (ADS) de 24 ans a reçu un coup de couteau au niveau de la tête ce dimanche matin dans le XIIIe arrondissement de Paris, en pleine rue, alors qu’il se rendait au commissariat où il travaille, dans le Val-de-Marne. Il a été sérieusement blessé et l’agresseur présumé a pu être interpellé.

INFO ACTU17. Un policier se trouvait sur le boulevard Saint-Marcel à Paris à un arrêt de bus vers 06h30 ce dimanche matin, lorsqu’il a soudainement reçu un coup de couteau sur le côté gauche de la tête.

Le jeune ADS de 24 ans affecté au commissariat de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) qui était sur le chemin de son commissariat pour prendre son service, a été coupé et sérieusement blessé au niveau de l’oreille gauche. Lorsqu’il s’est retourné, il a aperçu l’agresseur qui prenait la fuite et l’a poursuivi. Alors qu’il perdait du sang, il s’est arrêté dans la rue Nicolas Roret et a composé le 17 pour donner l’alerte.

L’agresseur présumé interpellé avec un couteau et une bible

La victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers. Dans le même temps, une patrouille de police qui avait récupéré la description de l’auteur des faits a repéré un suspect à l’angle de la rue Jeanne d’Arc et du boulevard Saint-Marcel.

Le suspect a été reconnu par la victime avant d’être interpellé. Des traces de sang étaient visibles sur son pantalon ainsi que sur la bible qu’il tenait à la main. Il était également armé d’un couteau. L’homme a été placé en garde à vue.


Le mis en cause qui est âgé de 26 ans, est un ressortissant américain. L’homme a fait l’objet d’un examen de comportement. Ses motivations restent à ce stade inconnues.

Une vingtaine de points de suture et 30 jours d’ITT

Quant au policier poignardé, il a été sérieusement blessé au niveau de l’oreille qui a été coupée au niveau du lobe. Ce dernier a été pris en charge à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et a reçu une vingtaine de points de suture. En outre, 30 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) lui ont été attribués. Ses jours ne sont pas en danger.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de l’arrondissement.