🇫🇷 #Paris Voiture de police attaquée et brulée : entre 1 an et 7 ans de prison ferme pour les prevenus.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Une patrouille de police avait été attaquée par plusieurs individus, puis brulée, le 17 mai 2016, quai de Valmy. (Photo SIPA)

Le délibéré était très attendu après cinq jours de procès mouvementé à la mi-septembre.

● Le 18 mai 2016, une voiture de police avait été attaquée puis la cible de cocktails molotov, quai de Valmy (Xe). Un policier avait alors été la cible de violences.

Kevin P. alors adjoint de sécurité avait esquivé les coups, des images qui feront le tour du monde.

● Des peines allant de un an à huit ans de prison avec sursis avaient été requises à l’encontre des neuf prévenus.

Le principal suspect condamné à 3 ans ferme

● Les prévenus ont été condamnés à des peines allant de un à sept ans de prison ferme pour huit d’entre-eux. L’un a été relaxé.

Le principal suspect, Antonio Bernanos a été condamné à cinq ans de prison dont 3 ans ferme, sans mandat de dépôt.

L’homme est soupçonné d’avoir lancé un plot métallique sur la vitre arrière du véhicule de police.

Un suspect principal toujours recherché

● L’homme qui a jeté le cocktail molotov dans le véhicule de police a quant à lui été condamné à sept ans de prison ferme.

Ce dernier se trouverait en Suisse.

● Plusieurs collectifs « d’antifa » avaient appelé à un rassemblement dès 9h devant le Palais de justice de Paris.

Actu17.