🇫🇷 #Paris Voiture de police incendiée : le procès commencera mardi.

Huit personnes sont poursuivies dans le cadre de cette affaire qui avait fait les gros titres des journaux en 2016.

Le procès judiciaire débutera demain, mardi 19 septembre au Tribunal Correctionnel de Paris.

Les faits remontent au 8 mai 2016 vers 12 heures 30, durant la période tendue avec les forces de l’ordre sur fond de « Loi Travail ». Sur le quai de Valmy, une voiture de police avec à son bord deux policiers, est bloquée par un embouteillage. À proximité, une mobilisation anti-police interdite est refoulée par les policiers du maintien de l’ordre, vers la fameuse patrouille de police. La suite : un adjoint de sécurité est frappé à coups de barre de fer et la voiture de police est incendiée devant des dizaines de témoins dont certains filment la scène d’une rare violence.

Huit personnes comparaîtrons devant la justice pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences ou de dégradations », un délit qui est passible d’un an de prison. Cinq prévenus sont aussi poursuivis pour « violences aggravées sur policiers en réunion », un délit passible de dix ans de prison.

Actu17.