🇫🇷 Partout en France, des Gilets jaunes se postent devant des radars automatiques.

par Y.C.
(Capture écran Youtube)

L’idée a germé dans l’esprit de quelques manifestants, et commence à prendre de l’ampleur.

Tout est parti d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux cette semaine, puis reprise sur la plateforme YouTube, ce jeudi. Un homme arborant un gilet jaune explique, face caméra, que « bloquer les gens ça ne [l’]intéresse pas ».

Il précise : « Ça ne m’intéresse pas parce qu’on se monte les uns contre les autres […] ». Sur YouTube, la séquence de 3 minutes 18, intitulée « Un gilet jaune donne sa solution pour faire plier Macron », a été visionnée plus de 131 000 fois en moins de 24 heures.

Une méthode alternative

Nombreux ont été les internautes à s’emparer de cette technique de manifestation et à s’en faire l’écho sur internet, espérant ainsi faire effet boule de neige. L’idée est de se placer physiquement devant un radar automatique aussi longtemps que possible, afin de le neutraliser temporairement.

Pas de risque de sanction ?

Les risques encourus semblent minimes, à l’image l’expérience de Benjamin interviewé par La Gazette de la Manche. Il affirme : « Les gendarmes sont venus voir mais ça s’est très bien passé. Ils m’ont laissé sur place. Si je suis délogé, je pense mettre un sapin de Noël devant le radar ».

Et pour cause : difficile de relever une quelconque infraction pénale.