🇫🇷 Pas-de-Calais : Au commissariat, il s’asperge d’essence et menace de s’immoler pour libérer son fils.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Un policier a eu le réflexe de lui sauter immédiatement dessus pour le neutraliser.

Mardi soir, un quadragénaire s’est présenté à l’accueil du commissariat d’Arras, pour faire libérer son fils. Muni d’une bouteille remplie d’essence et d’un briquet, il a menacé les policiers de se mettre le feu.

Vol à main armée… à 15 ans

Peu avant, son fils âgé de 15 ans avait été interpellé après avoir commis un vol aggravé. Armé d’un couteau il s’était emparé de 800 euros en espèces après avoir menacé sa victime au distributeur automatique de billets. L’adolescent était déjà défavorablement connu de la justice.

Il tente d’amadouer les policiers

Lorsque le père du malfrat a débarqué au commissariat, il était accompagné de la victime ! Visiblement, l’homme a tenté d’atténuer les charges pesant sur son fils. Mais vu que le quadragénaire était alcoolisé, les policiers l’ont invité à repasser le lendemain.

Il revient armé d’une bouteille d’essence et d’un briquet

Vers 22 heures, le père du mis en cause est revenu, plus déterminé encore, et menaçant de s’immoler par le feu. Lorsque les policiers ont refusé d’accéder à sa demande de libérer son fils, le quadragénaire s’est aspergé d’essence et a fait mine de se mettre le feu avec un briquet.

Immédiatement neutralisé

Un policier présent a alors sauté sur lui et l’a neutralisé, prenant de gros risques. L’homme a été maîtrisé en l’attente des pompiers. Ces derniers ont pris en charge le suicidaire, rapporte La Voix du Nord. Le suspect a été hospitalisé et devrait être placé en garde à vue à l’issue pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

Actu17.