🇫🇷 #PasDeCalais L’ado regrette sur Facebook qu’il n’y ait pas eu plus de morts à Barcelone et annonce un attentat.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration.

La Police Judiciaire en charge de la cybercriminalité a procédé jeudi soir à Berck à l’interpellation d’un adolescent de 17 ans pour apologie du terrorisme après l’attentat de Barcelone.

● Quelques heures après l’attentat de Barcelone, de nombreux messages ont circulé sur Facebook mais l’un a attiré plus particulièrement l’attention, celui de ce jeune homme qui regrettait que l’attaque n’ait pas fait plus de morts.

● L’adolescent allait même plus loin et annonçait un autre attentat à la voiture bélier, à Lille.

● 2 autres personnes ont été interpellées dans cette affaire. Les 3 interpellés ont été placés en garde à vue mais seul l’auteur du message sur Facebook a été placé en centre fermé pour mineurs.

● Selon les renseignements recueillis, le mineur aurait posté de tels propos par « goût de la provocation » rapporte La Voix du Nord.

Actu17.