🇫🇷 #PasDeVague : Les professeurs dénoncent l’abandon de leur hiérarchie et expriment leur colère.

par Y.C.
(Capture écran Twitter)

Les professeurs sont en colère et le font savoir. Sur Twitter, ils racontent des situations qu’ils ont récemment vécues et dénoncent l’abandon de leur hiérarchie face à leurs difficultés, notamment la violence scolaire.

Tout est parti de cette vidéo où l’on aperçoit un adolescent braquer avec une arme de poing, en pleine classe, son enseignante pour que cette dernière le note « présent ». Des faits qui se sont déroulés à Créteil (Val-de-Marne).

L’affaire a fait grand bruit. L’adolescent sur la vidéo a été interpellé et mis en examen, tandis que le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer a promis de « rétablir l’ordre » dans les établissements scolaire, en instaurant des mesures en profondeur.

Ce dernier plaide pour l’interdiction des téléphones portables dans les lycées, alors que les appareils sont déjà interdits dans les collèges depuis la rentrée.

« Le remplaçant qui, l’année dernière, s’est pris une droite d’un 4ème »

Les professeurs ont quant à eux vivement réagi sur Twitter, évoquant de nombreux exemples inquiétants. Ils dénoncent une omerta, entretenue selon eux par l’institution scolaire et les chefs d’établissement, mais également l’absence de réponses et de sanctions face à la violence.

D’autres enseignants racontent qu’on leur a reproché d’être «trop susceptibles», de «prendre les choses trop à cœur». Les témoignages sont multiples et les profs utilisent le hashtag #PasDeVague.

Interrogée en direct par LCI ce lundi soir, une enseignante exerçant à Lille, raconte qu’un élève a lancé un couteau en plein cours, sur le tableau.

Actu17.