🇫🇷 Pau : Elle pense que son époux la trompe et elle dégrade 50 voitures par vengeance.


Illustration.

Une paloise de 54 ans, persuadée de l’infidélité de son époux, a dégradé par vengeance une cinquantaine de voitures en stationnement.


En quelques nuits, du 11 au 23 octobre 2017, cette femme dépressive, vivant dans le quartier de la gare de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques a rayé des carrosseries, crevé 85 pneus et cassé bon nombre d’essuie-glaces.

Lors de son audience devant le tribunal correctionnel, elle a déclaré qu’elle voulait se venger des maîtresses de son époux en abîmant leurs voitures.

Les chiffres 4 et 7

Comment choisissait-elle les voitures ? Tout simplement au vu de leur plaque d’immatriculation. Tous les véhicules portant le numéro 4 ou 7 étaient victimes de son courroux.

Ces chiffres faisaient partie, selon elle, du numéro d’une des maîtresses de son époux qu’elle avait relevé sur son téléphone.

Les enfants l’ont faite interner

Les enfants de la mise en cause avaient fini par la faire interner au centre hospitalier des Pyrénées. Ils avaient relevé chez leur mère un trouble du comportement important lorsqu’elle leur a annoncé qu’elle allait vivre au Texas et que son époux avait eu un enfant avec une chinoise de 26 ans.

Devant les juges, l’expert psychiatre a relevé « une altération grave du contrôle de ses actes » mais pas l’abolition du discernement.

20 parties civiles, 25 000 euros de dégâts

Le préjudice total s’élève à la somme de 25 000 euros. Une vingtaine de parties civiles ont été constituées à l’audience avec des demandes d’indemnisation allant de quelques dizaines d’euros à près de 3 000 euros.

Le tribunal a mis sa décision en délibéré jusqu’au 15 mai prochain, relate La République des Pyrénées.

Actu17.