🇵🇪 #Pérou Le défunt se met à bouger lors de l’enterrement… la famille croit au miracle.

par Y.C.
Photo Los Andes.

Au Pérou, un jeune homme de 24 ans est décédé à l’hôpital. Le jour de ses funérailles, la famille remarque que le défunt semble encore respirer.

● Souffrant de forte fièvre après un traitement odontologique, Watson Franklin Mandujano Doroteo a été admis à l’hôpital de Tingo Maria. Les médecins ont dû l’opérer mais l’homme n’a pas survécu à l’intervention.

● Quelques jours plus tard, la famille s’est réunie pour la mise en bière. En plein recueillement, la cage thoracique du défunt s’est mise à bouger. Un médecin a été appelé en urgence et a confirmé que le défunt présentait encore des signes de vie.

● Watson Franklin Mandujano Doroteo a été retiré du cercueil et conduit à l’hôpital où les médecins n’ont pu que confirmer son décès.

● Les mouvements du corps auraient pour origine la prise d’un sédatif, le diazepan, administré au jeune Péruvien lors de son opération dentaire. Les cas de mouvements musculaires post-mortem sont toutefois extrêmement rares relate 20 Minutes.

Actu17.