Perpignan : Un dangereux fugitif fiché S interpellé après une folle course-poursuite


Illustration. (Photo Remy Buisine ©)

Les policiers ont interpellé un individu recherché et considéré comme « dangereux » ce mercredi soir à Perpignan (Pyrénées-Orientales) au terme d’une course-poursuite.


Il n’avait pas du tout l’intention de se laisser interpeller et a tout tenté pour échapper aux policiers. Âgé de 32 ans, un homme était recherché car visé par un mandat d’arrêt suite au non respect de son contrôle judiciaire.

Ce dernier était en train de purger une peine de 10 ans de prison de réclusion criminelle pour le braquage mortel d’un bureau de tabac en 2010, à Monlin-Mage (Tarn) raconte France Bleu. Mais depuis le 31 décembre, il était introuvable.

Soupçonné de radicalisation

Fiché S et soupçonné d’être radicalisé, le trentenaire était sous surveillances depuis plusieurs semaines.

Le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Toulouse a été chargé de l’enquête et a alerté la police de Perpignan, indiquant que le fugitif pourrait se trouver sur cette commune, où il entretient une relation amoureuse. De plus, les policiers savaient qu’il circulait à bord d’une voiture de marque Chevrolet, signalée volée.


Son véhicule volé repéré en pleine nuit

La situation s’est débloquée ce mercredi en pleine nuit lorsque le véhicule en question a été repéré dans le quartier du Bas-Vernet de Perpignan, rue Puyvalador, par un équipage de police.

Les enquêteurs du SRPJ se sont immédiatement dirigés sur place afin d’installer une balise sur le véhicule et ainsi pourvoir le suivre à la trace, mais il était déjà trop tard. L’homme avait déjà récupéré sa voiture.

Feux rouges grillés et ronds-points à l’envers

Une course-poursuite a alors débuté et le fugitif a pris de graves risques pour échapper aux forces de l’ordre, franchissant des feux rouges et prenant des ronds-points à l’envers à pleine vitesse. Le fuyard aurait également tenté de percuter les véhicules de police à plusieurs reprises. Sa course folle s’est finalement terminée sur un chemin de terre, dans le secteur industriel du Polygone-Nord.

L’homme a alors tenté de prendre la fuit à pied, en vain. Il a été interpellé, tout comme sa passagère, et a été placé en garde à vue.