Perpignan : Une femme et son fils de 2 ans retrouvés bâillonnés et ligotés à leur domicile


Illustration Actu17 ©

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont découvert une mère de famille et son fils de 2 ans bâillonnés et ligotés à leur domicile à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Deux hommes encagoulés les auraient attaqués.


Un homme a alerté la police ce dimanche soir vers 22 heures, indiquant que l’une de ses amies était en danger chez elle, rue Hippolyte-Taine dans le quartier Saint-Jacques à Perpignan raconte L’Indépendant.

Le requérant a expliqué aux forces de l’ordre qu’il avait reçu des photos sur son téléphone, montrant son amie être retenue avec l’un de ses enfants par des inconnus. Les policiers n’ont pas perdu un instant et se sont rendus sur place.

Une femme d’une vingtaine d’années, un sac sur la tête, se trouvait là, bâillonnée, les mains ligotées, tout comme son fils âgé de 2 ans. Son bébé de 5 mois n’aurait quant à lui pas subi de violences. Terrifiées, les victimes ont été prises en charge par les secours et conduites à l’hôpital.

Agressée par deux hommes encagoulés qui réclament une rançon

Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la police judiciaire de Perpignan, la jeune femme aurait été prise à partie dans la rue par deux agresseurs encagoulés qui l’auraient forcée à rentrer dans son appartement, où ils l’ont séquestrée avec ses deux enfants.


Les auteurs ont alors pris leurs victimes en photo et ont envoyé les images à un proche de sa famille. Le destinataire a reçu dans le même temps un message des deux hommes qui prévenait que s’il voulait revoir la jeune femme et son enfant de 2 ans en vie, il devait trouver « 10 balles (10 000€) et la montre », menaçant ensuite de « mettre une balle » aux victimes si ce n’était pas le cas.

C’est à ce moment-là que le proche de la jeune femme a alerté la police. Le compagnon de cette dernière était absent au moment des faits, il a récemment été écroué dans le cadre d’une affaire de détention d’armes. Quant aux agresseurs, ils ont pris la fuite et sont désormais recherchés.