🇵🇭 #Philippines Trafic de drogue : Duterte n’hésitera pas à faire tuer son fils si les soupçons sont confirmés.

Le fils du Président Duterte est accusé d’avoir fait entrer aux Philippines une énorme cargaison de méthamphétamine en provenance de Chine.

Rodrigo Duterte est connu pour sa – réelle – tolérance zéro en matière criminelle, depuis son arrivée au pouvoir en 2016, les autorités ont annoncé avoir abattu plus de 3800 personnes, sans compter les milliers de disparitions non élucidées.

Le fils du Président, Paolo Duterte, âgé de 42 ans, a été entendu par une commission sénatoriale sur des accusations portées contre lui par un sénateur de l’opposition d’avoir importé de la méthamphétamine aux Philippines en grande quantité. Accusations qu’il a refutées en bloc.

● Son président de père a toutefois annoncé dans un discours mardi soir au Palais Présidentiel à Manille : « J’ai déjà dit que mon ordre est le suivant : Si j’ai des enfants qui sont mêlés à la drogue, tuez les pour que les gens n’aient rien à dire ».

● Rodrigo Duterte, 72 ans, a ajouté devant un parterre de fonctionnaires : « Alors j’ai dit à Pulong (le surnom de Paolo) : ‘mon ordre c’est de te tuer si tu es pris. Et je protégerais les policiers qui te tueront si c’est vrai' ».

Actu17.