🇫🇷 Saint-Martin : L’homme serait un proche du «chef du gang armé contrôlant le marché de la cocaïne en provenance de Guyane».

par Y.C.

La photographie polémique n’a pas fini de faire couler de l’encre…

Dans son édition d’aujourd’hui, le journal Le Parisien nous apprend que le désormais célèbre « ancien braqueur » posant, à Saint-Martin, avec son cousin torse-nu aux côtés du chef de l’État, serait le proche d’un important criminel.

Chef de gang armé

Selon le quotidien, le jeune homme nommé Reaulf Fleming dit « Raul », serait en effet un proche « du chef de gang armé contrôlant le marché de la cocaïne en provenance de Guyane ».

Les menottes ont été retirées du cliché, conformément à la loi. DR.

L’ancien braqueur a été identifié sur une photographie prise en février 2015, sur laquelle il pose menotté après son interpellation. Tout juste majeur, il a fait l’objet d’une condamnation à 5 ans de prison.

Lorsqu’Emmanuel Macron a posé avec lui sur les selfies, le jeune homme venait d’être libéré de prison, rapporte par ailleurs Le Parisien.

Mise à jour – 21h00 : Communiqué du parquet de Basse-Terre

Dans un communiqué ce mercredi soir, le parquet de Basse-Terre répond aux informations du journal Le Parisien que nous avons relayé, et affirme qu’il n’existe aucune « proximité d’un des deux individus avec le chef d’un gang armé contrôlant le trafic de cocaïne avec la Guyane », mentionnant que ces informations ne sont « corroborées à ce jour par aucune investigation judiciaire actuelle ou passée, conduite par le parquet de Basse-Terre ».

Le communiqué dément par ailleurs qu’un vol à main armée se soit déroulé à Basse-Terre au cours du week-end dernier, ajoutant qu’aucun des deux individus sur la photo avec Emmanuel Macron ne faisait « actuellement l’objet de mesures de garde à vue ». Des informations qui auraient été diffusées sur les réseaux sociaux.

Actu17.