Piratage : Fuite des données personnelles de 500 policiers français sur internet.


Les Anonymous sont parvenus à pirater des informations personnelles de policiers lors d’une opération intitulée #OpFrance.

Exclusivité ACTU17. Les données personnelles – numéro de téléphone, nom et prénom, adresse e-mail et affectation – de près de 500 policiers ont fuité sur internet ce dimanche 9 décembre, selon nos informations.

Mise à jour 19h00 : Le syndicat de police Alliance Police Nationale a publié un communiqué.

Un syndicat victime des Anonymous

Le ou les pirates ont agi dans le cadre d’une opération nommée #OpFrance #GiletsJaunes #ACAB. Un message publié en anglais est présent sur la page qui supporte le lien vers la base de données piratée. L’auteur du message affirme que « La logique de l’État et du capital – punition et emprisonnement – doit être remplacée par un rejet de l’oppression et de l’exploitation », et précise agir en « solidarité offensive avec les camarades confrontés à la répression en France […] ».

Toujours selon nos informations, les données piratées proviennent d’une application internet dédiée aux mutations des fonctionnaires de police. L’application piratée était présente sur le site internet d’un syndicat policier.


Une enquête est en cours pour tenter d’identifier le ou les auteurs de ce piratage.