🇫🇷 #Montpellier Il commence à murer la salle de prières clandestine, les occupants quittent les lieux d’eux-mêmes.

par Y.C.
Illustration D.R.

Un salle de prières clandestine installée dans les locaux d’un foyer de personnes en difficulté a été murée.

À la résidence Le Bosquet, dans le quartier de la Mosson-La Paillade, qui propose des solutions d’hébergements et de logements aux personnes qui traversent des difficultés économiques, une poignée de locataires s’est accaparée une des pièces communes pour la transformer en salle de prières.

Une installation sauvage

Aucune autorisation n’avait été demandée à Adoma gérant le foyer. Malgré les demandes du propriétaire, les utilisateurs de cette salle de prières ont refusé de libérer les lieux. Cette occupation clandestine retardait un projet de transformation de cette grande salle en deux chambres destinées à accueillir des personnes à mobilité réduite.

Ils quittent la salle avant qu’ils ne soient enfermés définitivement dedans

Jeudi matin, le propriétaire des lieux accompagné d’ouvriers a invité les personnes présentes à sortir de la pièce tout en commençant à murer les ouvertures. Les occupants ont quitté les lieux d’eux-mêmes qu’ils ne soint enfermés dans le local rapporte Metropolitain.

Actu17.