Poissy : Face aux débordements, il faudra désormais verser 1000€ de caution pour se marier

La mairie de Poissy. (Google view)

Après de nombreux débordements et incivilités signalés au cours de mariages à Poissy (Yvelines), le maire a décidé de passer à la vitesse supérieure. Désormais pour se marier, il faudra bientôt verser une caution de 1000 euros.

Le maire DVD de Poissy, Karl Olive, durci le ton face aux multiples débordements survenus lors de mariages ces derniers mois. La municipalité va voter de nouvelles mesures explique Europe 1. Il faudra bientôt, pour les futurs mariés, verser une caution de 1000 euros : 500 euros en cas de dégradation, 400 euros pour un retard au-delà de 30 minutes et 100 euros de frais de ménage détaille Le Parisien.

Deux policiers municipaux équipés de caméras-piétons seront également présents pour assurer la sécurité dans la mairie et une jauge de 50 personnes maximum va être instaurée. Elle était de 99 personnes jusqu’ici.

Des mesures strictes qui font suite à des débordements lors de ces événements festifs, sur la voie publique notamment. Des insultes visant les agents dans la mairie, jusqu’à des blocages de route, comme ce fut notamment le cas récemment en septembre dernier à Méry-sur-Oise (Val-d’Oise), ont été signalés. Il y a quelques jours à Poissy, un mariage s’est terminé par 35 verbalisations et quatre gardes à vue. Des incidents pour la troisième fois en six semaines souligne le quotidien francilien.

« En sortie de mairie, il y a des fumigènes, une fois un feu d’artifices, il y a des rodéos qui bloquent la circulation, c’est dangereux alors que c’est censé être le plus beau jour de votre vie », déplore un employé d’une brasserie située devant la mairie, à RMC.

« On parle d’une extrême minorité, mais qui pollue le quotidien d’une très grande majorité »

« 99% des mariés récupéreront leur chèque car on parle d’une extrême minorité, mais qui pollue le quotidien d’une très grande majorité de nos administrés », appuie Karl Olive. « Tout ce qui passe à l’extérieur sur la voie publique est du domaine du régalien, mais il est intolérable que cela franchisse les portes de la mairie. C’est de ma responsabilité de protéger mes agents ». Les futurs mariés sont prévenus.