Poissy : La municipalité supprime certaines aides pour les familles de jeunes délinquants


La mairie de Poissy. (Google view)

Le conseil municipal de Poissy (Yvelines) a décidé de suspendre certaines aides municipales pour les familles de jeunes délinquants.

Le maire de Poissy (divers droite) Karl Olive, a constaté des « actes de violences répétées » ces derniers mois dans sa commune, notamment des caillassages de bus ou des tirs de mortiers d’artifice sur les forces de l’ordre. La municipalité a par conséquent décidé de suspendre certaines aides pour les familles dont l’enfant serait condamné pour ce type d’actes de délinquance explique Ouest France. La décision a été adoptée par 36 voix sur 39.

De nouvelles mesures qui visent « la tranche d’âge entre 12 et 17 ans, très virulente », a précisé l’édile. Dès le premier rappel à la loi, les aides municipales d’accès aux loisirs seront suspendues voire supprimées en cas de récidive a annoncé Karl Olive.

En outre, certaines bourses accordées aux collégiens et lycéens qui sont de 100 à 400€, pourront être également supprimées. Toutefois, ces sanctions ne concernent pas la cantine scolaire, les activités périscolaires et les allocations familiales.

Le maire LR de Valence (Drôme) a pris la même décision en décembre dernier, tout comme le maire de Rillieux-le-Pape dans la métropole de Lyon, en 2018. Franck Marlin, maire d’Étampes dans l’Essonne, avait été le premier à faire ce choix en 1998.