Poissy : Un bébé de 4 mois percuté par un chauffard sur un passage piéton, un suspect s’est rendu

Un bébé a été renversé par un chauffard sur l’avenue du Maréchal-Lyautey à Poissy. (Google view)

Un automobiliste a percuté un bébé de 4 mois qui se trouvait dans sa poussette, en train de traverser la rue sur un passage piéton avec sa mère, à Poissy (Yvelines). Le chauffard a pris la fuite. L’auteur présumé des faits âgé de 46 ans s’est présenté au commissariat quelques heures plus tard.

Le drame s’est produit à 18h35 ce lundi soir sur l’avenue du Maréchal-Lyautey à Poissy. Une mère de famille était en train de traverser la route sur un passage piéton avec son bébé de 4 mois dans sa poussette, lorsqu’un chauffard a percuté l’enfant a appris Actu17, confirmant une information du Parisien. Le conducteur au volant d’une BMW a pris la fuite.

Le bébé a été projeté au moment du choc. Grièvement blessé, il a été pris en charge par les secours avant d’être évacué à l’hôpital Necker à Paris (15e) en état d’urgence absolue. La mère n’a quant à elle pas été blessée, mais elle est sous le choc.

L’auteur présumé était alcoolisé

Les policiers ont réalisé des constatations sur place. « La voiture du chauffard a pu être rapidement identifiée à l’aide des vidéosurveillances de la ville », précise une source proche de l’enquête. « Le véhicule n’est pas volé ». Se sachant recherché, l’auteur présumé des faits âgé de 46 ans s’est finalement présenté au commissariat à 04h45. Il a été placé en garde à vue différée, étant toujours alcoolisé.

Le conducteur ivre aurait franchi un feu rouge au moment du drame. La vitesse est par ailleurs limitée à 30 km/h dans la commune, depuis le 22 octobre dernier. « Une personne a vraisemblablement brûlé un feu rouge avec une BMW à Poissy », a souligné le maire DVD de Poissy, Karl Olive, sur CNews ce mardi matin. Le bébé est « actuellement à l’hôpital Necker avec une fracture de la boîte crânienne et est conscient », a-t-il précisé.

Lundi soir, l’édile avait invité le chauffard à se rendre, dans un message sur Twitter : « J’invite ce conducteur a immédiatement se rendre au commissariat. Les caméras l’ont repéré ».