🇫🇷 #Police Des formations «tuerie de masse» supprimées pour les policiers, par restriction budgétaire.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Un SIG Sauer SP 2022. (Illustration.)

Ce type de formation est faite pour former les policiers à faire face à un attentat du type de celui qu’a connu Le Bataclan. Le Ministère de l’Intérieur a décidé d’en annuler, afin de faire des économies, jugeant que ces dernières consomment « trop de munitions ».

● Dans une note diffusée le 8 septembre dernier, le Ministre de l’intérieur a décidé de supprimer les prochaines formations concernant les « tueries de masse ». Cette formation porte le nom « La gestion tactique d’une tuerie de masse ».

● Il s’agit pour les policiers, d’apprendre à gérer ce type de situation dramatique, où chaque seconde peut compter. C’est une des formations récentes de la police nationale, pour faire face au contexte terroriste actuel important.

● La raison de cette annulation ? Faire des économies. En effet, la note révélée par Le Point précise que la « consommation de munitions » est trop importante dans ce type de formation.

Priorité aux séances d’entrainement « standards »

● Le but est donc de faire baisser le budget des cartouches calibre 9 mm, utilisées par les policiers, mais également les gendarmes, avec leurs armes administratives type SIG Sauer SP 2022.

● Les policiers nationaux ont dans l’obligation de faire trois séances de tirs d’entrainement, par an. Ce sont donc ces séances de tirs qui sont données « prioritaire » par le Ministre de l’intérieur dans cette note.

● Cet écrit précise également que la priorité est donnée aux fonctionnaires n’ayant pas encore réalisé leurs trois séances annuelles.

● Dans le passé récent, des pénuries de munitions ont eu lieu, notamment à Paris où aucune séance d’entrainement au tirs n’avait eu lieu pendant des mois, nous a-t-on confié.

Actu17.