🇫🇷 Un policier crée un mémorial pour ses collègues victimes du devoir.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Photo d'écran.

Un Gardien de la Paix rend hommage aux policiers morts en service dans un mémorial qu’il a créé au fil des ans.

● Depuis 2012, Serge Jean de Ville comme il se fait appeler (en référence aux historiques Sergents de Ville disparus il y a environ 150 ans, ndlr), administre et étoffe un mémorial en ligne qu’il a lui même créé.

Le policier, passionné et fin limier, recherche, compile et classe les informations qu’il peut trouver sur ses collègues morts en service depuis 1970.

● Ce véritable sacerdoce qui l’anime depuis plusieurs années lui a permis d’être régulièrement contacté par les familles des victimes qui saluent son initiative et son travail titanesque. Il est même à l’origine de retrouvailles selon son aveu, mais il préfère les taire, respectueusement pour les familles.

● Sur le groupe facebook du mémorial, le policier publie chaque anniversaire de disparition des victimes du devoir, une manière d’entretenir leur souvenir.

● Serge Jean de Ville – Thomas de son prénom – a repris le flambeau de son camarade Stéphane Lemercier qui avait débuté sa quête en 1998 dans un site et un ouvrage sobrements intitulés « Victimes du Devoir » et dont la citation de l’écrivain Robert Garnier ornait les pages :
Qui meurt pour son pays, vit éternellement.

Vous pouvez visiter « Police Hommage » en cliquant ici.

Actu17.