🇫🇷 Un policier mis en examen et écroué pour viols sur plusieurs jeunes enfants.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Le policier de 32 ans a sévi durant six ans, dans plusieurs départements. Des photos et des vidéos de ses actes ont été découverts par les enquêteurs. L’homme travaillait dans la police depuis 2010.

L’affaire a débuté le 22 février dernier lorsque les gendarmes de Verrières-en-Anjou (Maine-et-Loire) ont placé un homme en garde à vue, soupçonné d’échanger des images d’enfants violés, sur internet. Le suspect a alors expliqué aux enquêteurs qu’il était « très ami » avec un policier des Hauts-de-Seine, partageant les mêmes goûts malsains pour les enfants, raconte le journal Le Parisien.

Les enquêteurs ont alors découvert que les deux hommes échangeaient des images sur la messagerie chiffrée Telegram, mais également des cartes postales avec des photos d’enfants. Le gardé à vue a aussi avoué que le policier agressait ses jeunes nièces et les enfants de ses amis.

Une enquête a alors été ouverte par la sûreté départementale des Yvelines, étant donné que le policier réside à Mantes-la-Jolie. Localisé chez son père à Orleix (Hautes-Pyrénées), le policier en vacances a rapidement été interpellé par les policiers assistés des gendarmes.

7 enfants de 2 à 8 ans victimes de viols et d’agressions sexuelles

La perquisition qui a suivi l’interpellation a permis la saisie d’un téléphone portable, d’un ordinateur et d’un disque dur externe. Trois autres disques durs externes ont été appréhendés par les enquêteurs au domicile du suspect à Mantes-la-Jolie révèle Le Parisien.

Le suspect placé en garde à vue est soupçonné d’avoir violé et agressé sexuellement sept enfants, âgés de 2 à 8 ans entre 2012 et 2018 à Orleix (Hautes-Pyrénées), Aurensan, Tarbes, Alix (Seine-Maritime) et Biscarrosse (Landes), toujours selon le journal francilien.

396 photos et 14 vidéos saisies

L’homme est entré dans la police en 2010 comme cadet de la République avant de devenir Adjoint de Sécurité (ADS) en 2011, puis gardien de la paix en mars 2017, affecté à la salle d’informations et de commandement des Hauts-de-Seine située à Nanterre, la salle radio du département.

Les enquêteurs ont découvert 396 photographies d’enfants abusés, ainsi que 14 vidéos, réalisées par le suspect lors de ses actes, avec son téléphone portable. Sur ces images, l’homme caresse des petites filles et des petits garçons et viole une enfant âgée de 2 ans.

L’homme a avoué aux policiers qu’il joue avec ses nièces dans la chambre fermée lorsqu’il est seul avec elles, et ce, depuis qu’elles ont deux ans. Et ce n’est pas tout.

Le suspect mis en examen a également admis avoir fait subir les mêmes actes à la fille d’un ami à Tarbes, à une autre petite fille âgées de 6 ans, mais aussi à ses deux frères jumeaux de 2 ans, à Alix. Un garçon de 4 ou 5 ans ferait lui aussi parti des victimes.

Ce policier de 32 ans a été mis en examen et écroué à Versailles (Yvelines) ce lundi.

Actu17.