🇫🇷 Policiers attaqués à Champigny : 11 suspects âgés de 16 à 20 ans présentés à un juge d’instruction.


Capture écran Twitter @_CSDCM_

Trois des jeunes suspects en garde à vue ont reconnu avoir frappé la policière, Laurie, 25 ans, la nuit du réveillon, à Champigny (Val-de-Marne).


Ce sont onze personnes sur les quatorze interpellées mardi matin, qui ont été présentées à un juge d’instruction ce jeudi, en vue de leur mise en examen révèle Le Parisien.

Trois d’entre-eux pour violences aggravées (sur personne dépositaire de l’autorité publique et en réunion), un autre pour avoir filmé la scène, une femme pour avoir diffusée la vidéo sur les réseaux sociaux, trois autres pour non assistance à personne en danger.

Trois autres suspects ont été remis en liberté.

Des auteurs présumés inconnus des services de police pour la plupart

Ces derniers âgés de 16 à 20 ans, avaient été interpellés dans une large opération de police ce mardi matin en Île-de-France et dans l’Eure, après trois mois d’enquête où les policiers ont exploité l’ensemble des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, les vidéosurveillances ainsi que le bornage des téléphones portables cette nuit là dans ce secteur de Champigny.

La plupart de ces individus mis en cause ne sont pas connus des services de police selon une source policière citée par ce même quotidien.

Les auteurs de la violente agression du policier toujours recherchés

Un second policier, un capitaine de police de 48 ans, avait été lui aussi roué de coups par de nombreux individus, et avait eu le nez cassé. Les auteurs de cette violente attaque n’ont pas encore été interpellés.

Les deux policiers étaient intervenus dans une soirée qui se passait mal, où de nombreuses personnes avaient été refoulées, avant d’être pris très violemment à partie.

Actu17.