🇫🇷 Policiers tués à Magnanville : Un ADN suspect a été découvert par les enquêteurs.

par Y.C.
Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider ont été assassinés le 13 juin 2016 à Magnanville, par un terroriste. (DR)

C’est une découverte qui relance l’enquête sur l’assassinat des deux policiers à Magnanville le 13 juin 2016.

15h35 : Mohamed Lamine Aberouz, serait l’homme de 24 ans interpellé ce matin et dont l’ADN a été retrouvé chez les victimes. Il s’agit du compagnon de Sarah Hervouët, l’une des principales suspectes de la tentative d’attentat aux bonbonnes de gaz à Notre-Dame de Paris, rapporte L’Express

Une expertise du service de l’identité judiciaire (IJ) a permis d’isoler un profil ADN suspect. Un homme a été arrêté ce matin par les effectifs de la Sous-Direction Antiterroriste (SDAT), dans le cadre de l’affaire de l’assassinat de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, relate Le Parisien.

L’ADN d’un proche de Larossi Abballa sur le clavier d’ordinateur du couple de policiers

Larossi Abballa avait manipulé l’ordinateur du couple le soir du double assassinat. Le tueur avait été abattu par le RAID. La découverte de l’ADN d’un proche du tueur, qui a été interpellé ce matin, relance l’enquête. Les traces ont été mises en évidence après un relevé effectué sur le clavier d’ordinateur du couple. Le profil du nouveau suspect a été contre-expertisé et confirmé. Il était déja enregistré dans le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG). Il s’agit d’un homme radicalisé proche d’Abdalla, déjà connu des services antiterroristes.

Actu17.