🇫🇷 Policiers tués sur le périph : 20 ans de prison requis en appel contre Malamine Traoré.


Malamine Traoré roulait avec 1,4 gramme d'alcool dans le sang, sans permis de conduire, ce 21 février 2013. (DR)

Le procès en appel de l’accusé a débuté il y a une semaine. Malamine Traoré avait été condamné en première instance à une peine de 12 ans de prison. L’avocat général a requis une peine supérieure de 20 ans de prison.


Le 21 février 2013, Malamine Traoré alors au volant de son 4×4 avait percuté à plus de 150 km/h, une voiture de policiers sur le périphérique parisien alors qu’il était ivre et sans permis. Deux policiers de la BAC 75 N, Boris Voelckel, 32 ans, et Cyril Genest, 40 ans, seront tués, tandis que leur collègue Frédéric Kremer sera grièvement blessé.

Le procès en appel s’est ouvert jeudi 22 mars devant les assises du Val-de-Marne, à Créteil. Cette fois, l’avocat général Philippe Courroye a requis aux jurés la peine maximale encourue par l’accusé, pour violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique ayant entraînée la mort sans intention de la donner. A noter que l’accusé a déjà été condamné à dix reprises dans le passé.

« Une sanction exemplaire, qui assure à la société le maximum de protection pendant le maximum de temps », a estimé M. Courroye cité par Ouest-France : « Tant que Malaminne Traoré reste en prison, il est hors d’état de nuire et de faire de nouvelles victimes ».

« Il maîtrisait parfaitement sa voiture »

L’avocat général a, comme en première instance, défendu la thèse de l’acte volontaire. « M. Traoré était alcoolisé certes, mais il maîtrisait parfaitement sa voiture », et il « était prêt à prendre tous les risques pour échapper aux policiers » a-t-il expliqué.

Du côté de la défense, Yassine Bouzrou, l’un des avocats de l’accusé a évoqué un « comportement inadmissible, irresponsable » de la part de M. Traoré mais pas d’acte « volontaire » de percuter le véhicule des policiers. «  Son but c’est de fuir, en cas de collision, il sait pertinemment qu’il sera immobilisé par l’airbag » a-t-il ajouté.

Le délibéré est attendu ce vendredi.

Actu17.