Poursuivi par les gendarmes, le conducteur utilise un gyrophare bleu pour leur échapper


Illustration. (photo PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP)

Il a tenté de tromper les gendarmes en plaçant un gyrophare bleu sur sa voiture après avoir refusé de se soumettre à un contrôle routier, en vain. Il a été interpellé.

Les gendarmes du PSIG (Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie) de Lucé ont voulu contrôler le conducteur d’une voiture ce dimanche matin vers 5 heures à Nogent-le-Phaye (Eure-et-Loir).

Mais le chauffeur a refusé de s’arrêter et a accéléré. Il a alors placé un gyrophare bleu, réservé aux forces de l’ordre, sur sa voiture, sans aucun doute pour tromper les militaires.

Ces derniers l’ont quand même suivi et le fuyard a finalement eu un accident à Champol, percutant un poteau raconte L’Écho Républicain.

En état d’ébriété, l’homme était porteur d’un couteau et avait une fausse carte bancaire

Le conducteur âgé de 46 ans a alors été interpellé. Sur lui, les miliaires ont découvert un couteau ainsi qu’une fausse carte bancaire. De plus, l’homme était en état d’ébriété, il avait 0,92 gramme d’alcool par litre de sang. Placé en garde à vue différée, il a été amené en cellule de dégrisement.


Le mis en cause devra s’expliquer devant la justice le 10 juin 2020 pour de multiples délits : conduite sous l’état d’un empire alcoolique, refus d’obtempérer, usage d’un gyrophare bleu, détention d’arme blanche et dégradation de biens publics.