🇫🇷 Près de 80 000 signatures en soutien au chauffeur de bus RATP qui a giflé un adolescent.

par Y.C.
Capture écran vidéo amateur.

Le chauffeur RATP risque la révocation. Ce sont ses collègues qui ont lancé une pétition en ligne pour le soutenir, et qui rencontre aujourd’hui un franc succès.

Les faits se sont déroulés ce jeudi midi à Arcueil (Val-de-Marne), avenue Paul-Doumer. Un collégien a traversé la route juste devant le bus du conducteur, l’obligeant a piler et « a malmener la clientèle à l’intérieur de son bus » explique le récit de la pétition lancée ce week-end.

Ce dernier s’est alors adressé à l’adolescent, pour le « sermonner ». Le collégien l’aurait alors insulté en ces termes « ferme ta gueule et conduis ton bus », toujours selon le récit.

Un manque de respect que n’a pas supporté l’employé de la RATP qui est descendu de son bus comme il est possible de le voir sur la vidéo amateur postée sur les réseaux sociaux. Ce dernier s’est alors placé devant l’adolescent et lui a porté une gifle, avant de remonter dans son bus.

La RATP a condamné « fermement le geste » de son salarié et a annoncé une sanction « la plus proportionnée » possible. Selon le récit de la pétition, l’homme risque la révocation.

« Il s’est comporté en bon père de famille »

« Courage au collègue, on aurait tous pu faire la même chose et craquer » écrit l’un des signataires de la pétition. « Pour moi, il s’est comporté en bon père de famille en mettant la baffe. Personnellement, je préfère qu’on me dise que mon fils s’est pris une baffe plutôt qu’il est à l’hôpital car il s’est fait renverser par un bus » a pour sa part plaidé Mehdi, chauffeur de bus à la RATP et membre de la CGT, interrogé par Europe 1.

Le conducteur qui est père de deux enfants a expliqué avoir agi sous le coup de l’émotion et regretter son geste.

Ce lundi matin, la pétition lancée sur le site MesOpinions avait réuni 77.776 signatures.

Actu17.