🇫🇷 Seulement près d’un quart des clandestins interpellés ont été expulsés en 2016.

Photo Rémy Buisine ©

Les chiffres sont sans appel : trois quart des clandestins interpellés en France en 2016, sont restés en France. Ils ont été 24.707 à faire l’objet d’une mesure d’éloignement l’année dernière, alors que 91.000 avaient été interpellés.

91.000 clandestins ont été interpellés en France en 2016. Seulement 31.000 expulsions ont été signifiés à ces derniers.

● Sur ces 31.000 significations, 24.707 ont été expulsés : 12.691 éloignements forcés (sans aide) et 11.746 éloignements aidés ou départs spontanés, révèle Le Figaro, citant des chiffres du Ministère de l’intérieur et de l’OFPRA.

En 2015, ils avaient été 15.485 a faire l’objet d’un éloignement forcé, contre 15.161 en 2014, 14.076 en 2013 et 13.386 en 2012.

● Autre chiffre, les albanais sont en tête des demandes d’asile déposées en 2017, avec 7256 demandes. S’en suit les afghans (3566), les haïtiens (3277), les soudanais (2875), et les syriens (2746).

Gérard Collomb a déjà annoncé ces derniers jours une réforme du cadre juridique à venir, mais également des moyens supplémentaires pour faire face à cette question de l’immigration.

Actu17.