Pyrénées-Orientales : 3 jeunes femmes rouent de coups une passante et tuent son chien


Une habitante d'Espira-de-l'Agly, dans les Pyrénées-Orientales, a été blessée et son chien tué sous ses yeux. (DR)

L’agression a été soudaine. La victime s’est retrouvée au sol avec son chien qui est mort dans ses bras.

Une femme de 68 ans promenait ses deux Yorkshire lorsqu’elle a été violemment agressée, dimanche vers 23 heures. Alors qu’elle se trouvait dans une rue d’Espira-de-l’Agly (Pyrénées-Orientales), elle s’est aperçue qu’elle était suivie par trois jeunes femmes.

« J’avance vite. Je fais un tour jusqu’à la rue nationale. Et je vois que ces personnes m’attendent », a confié la victime au quotidien L’Indépendant.

La sexagénaire et son chien passés à tabac

Comprenant qu’elle se trouve en mauvaise posture, la malheureuse a tenté d’appeler son compagnon, mais l’une des jeunes femmes se serait saisie de son téléphone avant de le donner à une complice.

La sexagénaire s’est alors fait insulter « en Espagnol » avant qu’une pluie de coups ne s’abatte sur elle. « Je tombe par terre. Les trois personnes continuent de me taper » témoigne-t-elle.


5 jours d’ITT

L’un de ses deux chiens s’est alors enfuit, tandis que le second a été rattrapé par l’une des jeunes femmes qui l’a frappé à la mâchoire. Un coup mortel pour le petit chien, qui a rendu son dernier souffle dans les bras de sa maîtresse.

Les assaillantes ont disparu aussi vite qu’elles étaient arrivées. Le compagnon de la victime, des voisins et les secours sont arrivés. La sexagénaire a été prise en charge et conduite aux urgences avec une main cassée. Elle s’est vu délivrer 5 jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

Une plainte déposée

Elle a déposé plainte à la brigade de gendarmerie de Rivesaltes dès le lendemain de l’agression. D’après ses déclarations, elle aurait reconnu une jeune femme de son voisinage avec qui elle aurait eu un différend pour tapage nocturne, fin 2019. Celle-ci lui aurait porté au moins un coup de poing.