🇫🇷 #Quimper Un avocat condamné pour outrage et rébellion à l’encontre d’un policier.

Illustration. (DR)

A la suite d’un contrôle routier justifié par un excès de vitesse, un homme a refusé de montrer ses papiers au motif qu’il était avocat.

La situation avait ensuite dégénéré et l’avocat a été interpellé. Il a été condamné à des peines d’amende et à indemniser le fonctionnaire.

● Le 10 juillet dernier, le Ministère Public de Quimper avait requis une peine de prison avec sursis à l’encontre d’un avocat.

● Celui-ci, interpellé pour excès de vitesse avait refusé de montrer ses papiers au motif qu’il était avocat.

● Le ton est monté et les policiers ont procédé à son interpellation.

● Le Tribunal a estimé que l’avocat devait régler une amende de 500 euros pour l’excès de vitesse, 3 000 euros pour l’outrage et rébellion, 1650 euros au titre des dommages et intérêts envers le policier.

● L’avocat qui avait plaidé lui-même sa relaxe a annoncé qu’il allait faire appel de la décision selon Le Télégramme.

Actu17