🇫🇷 Rebondissement dans l’affaire de viol présumé contre Tariq Ramadan.

par Y.C.

Des échanges de messages ont été versés au dossier par la défense et remettraient en cause l’accusation de viol.

Nous vous en parlions dans un article en date du 21 octobre dernier, Henda Ayari avait déposé plainte pour viol contre le théologien et islamologue suisse Tariq Ramadan. La défense vient de verser au dossier des éléments possiblement à décharge pour son client, rapporte BuzzFeed.

Des messages privés sur Facbook

Mercredi, les avocats de Tariq Ramadan ont transmis à la justice une collection de « messages privés » provenant de facebook entre un compte sous pseudonyme vraisemblablement utilisé par Henda Ayari et le compte officiel de Tariq Ramadan.

Alors que la plaignante avait déclaré avoir cessé tout contact à partir de mi-2013 avec l’islamologue, ces 280 messages ont été échangés de juin à août 2014.

« Tu m’invites dans un hôtel sympa. Si possible avec grande baignoire. On va kiffer tout le week-end »

Plusieurs indices laisseraient à penser que le compte facebook utilisé pour les échanges avec Tariq Ramadan appartiendrait effectivement à la plaignante :
– Les messages sont signés « Henda »,
– Le numéro de téléphone mentionné dans un message est bien celui de Henda Ayaru,
– Le compte est abonné à la page « à toutes les femmes libres » administré par La plaignante,
– Le compte est abonné à plusieurs groupes de Rouen, où habite Henda Ayari,
– Le compte est abonné au groupe « Tu sais si tu viens de Tunisie si… », pays dont est originaire la plaignante.

Le contenu de certains de ces messages ont été retranscrits sur le site de BuzzFeed, nous vous les rapportons ci-après :

« Salam Alaykoum. Je pensais à toi ce soir, je voulais avoir de tes nouvelles. Je ne t’ai pas oublié, j’espère que tu vas bien. C’est mon deuxième compte, malheureusement tu m’avais bloqué sur le premier et privé de tes écrits. », en date du 4 juin 2014 à 23h29.

Tariq Ramadan répond alors en coupant court : « Prends soin de toi en tout cas. Tu m’as trop insulté et trahi avec ce que tu as dit et raconté à mes pires ennemis pour même envisager une amitié. Tu es allée trop loin. »

Et l’interlocutrice de poursuivre deux jours plus tard : « Je n’ai pas changé de numéro, je ne sais pas si tu l’as gardé, je te le redonne: 06.. .. .. .. Sache une chose, je ne suis pas amoureuse de toi mais j’ai de l’estime, de la tendresse et de l’affection pour toi et surtout le souvenir d’un homme qui m’a chamboulé et marqué. Je t’embrasse. Ta Henda. »

Alors que l’islamologue ne répond presque jamais, relate Buzzfeed, « Henda » poursuit : « Bon je te propose un week-end complet. Tu m’invites dans un hôtel sympa. Si possible avec grande baignoire. On va kiffer tout le week-end. » 

S’en suivraient des messages à caractère sexuel selon le Pure Player.

Un fonctionnaire assermenté a dénoncé avoir reçu des menaces de la part d’Henda Ayari

Il y a quelques jours, la défense de Tariq Ramadan avait transmis à la justice l’attestation d’un fonctionnaire assermenté. Ce dernier déclarait avoir reçu des menaces de dépôt de plainte pour viol de la part d’Henda Ayari.

Nul doute que cette affaire n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Actu17.