🇫🇷 Recherché, un ex-complice de Rédoine Faïd a été interpellé dans l’Oise.

par Y.C.
Capture écran Interpol.

Olivier Garnier avait été condamné en avril dernier en appel par la cour d’assises de Paris, à six ans de réclusion dans l’affaire du braquage raté, où une policière municipale, Aurélie Fouquet, avait été abattue par les malfaiteurs, dont faisait partie Rédoine Faïd.

A la fin du procès, l’homme n’avait pas fait l’objet d’un mandat de dépôt et ne s’était pas non plus présenté afin d’effectuer sa peine de prison. Olivier Garnier, 38 ans, a été interpellé ce lundi « en fin d’après-midi à Villers-Saint-Paul au cours d’un contrôle routier » a annoncé le parquet de Senlis, confirmant une information du journal Le Parisien.

L’homme a en fait franchi un panneau Stop sans marquer l’arrêt. Les policiers de la BAC ont alors relevé l’infraction et ont procédé au contrôle d’identité du conducteur. Au vu de sa fiche de recherche, Olivier Garnier a été interpellé. Déféré mardi, il a été écroué au centre pénitentiaire de Liancourt (Oise).

Considéré comme un artificier

Ce dernier, natif de Senlis (Oise), était récemment revenu dans le secteur de Creil selon une source policière citée par le journal francilien. Secteur d’où sont originaires Rédoine Faïd et ses complices.

Une interpellation qui a eu lieu la veille du repérage de Rédoine Faïd, dans une voiture où se trouvait des explosifs. Olivier Garnier était justement considéré comme l’un des artificiers de l’affaire de Villiers-sur-Marne. Aucun lien n’a été cependant établi pour l’heure entre l’évasion de Rédoine Faïd et son ex-complice, désormais sous les verrous.

Actu17.