Refus d’obtempérer mortel dans le Gers : l’IGPN saisie par le parquet


Illustration Actu17 ©

Le conducteur d’une Peugeot 1007 volée a refusé de se soumettre à un contrôle et a accéléré, fonçant sur une patrouille de police. Le chauffard a alors fait une sortie de route et a fait plusieurs tonneaux. L’un des trois occupants âgés de 17 ans est décédé. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie par le parquet.

Un policier a ouvert le feu sur le véhicule en fuite alors que le conducteur fonçait sur les fonctionnaires. Lors de son audition, le policier a expliqué dans quelles circonstances les faits se sont déroulés.

L’affaire a débuté vers 16 heures ce vendredi à Pavie (Gers) lorsqu’un équipage de police municipale a repéré la Peugeot 1007 des suspects. Le véhicule était signalé volé. Le conducteur a refusé d’être contrôlé et a pris la fuite. Les policiers ont quand même eu le temps d’identifier le chauffard, déjà connu de leurs services raconte La Dépêche. Les informations ont alors été transmises aux policiers nationaux.

Un policier a ouvert le feu

Une patrouille de gendarmerie a alors repéré le véhicule en fuite chemin de Pessan, alors qu’un autre équipage de police nationale l’avait aperçu peu avant. C’est alors que les trois fonctionnaires ont vu la Peugeot 1007 des fuyards arriver à pleine vitesse dans leur direction. L’un des policiers a décidé d’aller chercher des « stop sticks » (il s’agit de herses, ndlr) dans le véhicule, afin de les placer sous les roues de la voiture dans le but de l’immobiliser.

Le policier a expliqué lors de son audition que le chauffard n’a pas ralenti et que face à la situation de danger, il avait sauté dans un fossé pour éviter le véhicule, faisant usage dans le même temps de son arme à feu administrative, en situation de déséquilibre. Une expertise balistique est en cours et devra déterminer si le véhicule a été touché explique le quotidien.


Un adolescent de 17 ans tué après la sortie de route

Le chauffard a poursuivi sa course et a ensuite croisé un équipage du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG). Quelques centaines de mètres plus loin, le fuyard a fait une sortie de route et a fait plusieurs tonneaux avant de terminer sa course au milieu d’un champ.

L’un des occupants, un adolescent de 17 ans, français d’origine tchétchène, a été tué. Le second passager a quant à lui été blessé. La garde à vue du conducteur qui a lui aussi été blessé et qui est âgé d’une vingtaine d’années, a été prolongée ce dimanche.

Le chauffard nie en partie les faits

Ce dernier reconnaît qu’il était au volant de la voiture mais nie avoir foncé délibérément sur les policiers indique Midi-Libre. Il pourrait être déféré ce lundi.

Le parquet a indiqué ce dimanche que l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait été saisie de cette affaire, afin de déterminer si le policier a fait usage de son arme à feu dans un cadre réglementaire.

Des violences urbaines à Auch

Des émeutes ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi puis dans la nuit de samedi à dimanche, dans le quartier du Grand Garros à Auch, où habite l’un des blessés. Des véhicules ont été incendiés, tout comme des poubelles, et les policiers ainsi que les pompiers ont été pris à partie.