Rennes : Un homme à moto se tue dans un accident après avoir refusé un contrôle de police


Illustration. (photo Rémy Perrin/PhotoPQR/Maxppp)

Un homme âgé de 27 ans est décédé dans un accident de moto à Rennes (Ille-et-Vilaine) dans la nuit de samedi à dimanche. Il venait de commettre plusieurs infractions et notamment de refuser d’obtempérer aux policiers de la BAC.


Deux patrouilles de la brigade anticriminalité ont aperçu un homme sur une moto de 700 cm3 peu avant minuit, qui circulait à vive allure sur le quai Châteaubriant à Rennes. L’homme n’a pas respecté plusieurs panneaux « Stop » et a franchi un feu rouge à l’angle du quai Lamartine et de la place de Bretagne détaille France Bleu.

Les équipages de la BAC ont activé leurs gyrophares et ont ordonné à cet homme de s’arrêter. « Celui-ci refusait d’obtempérer et poursuivait sa route », a expliqué le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, cité par BFMTV. Quelques instants plus tard, les fonctionnaires ont retrouvé le fuyard sous le pont de Nantes : il venait de chuter lourdement. L’homme aurait percuté un garde-corps protégeant un trottoir. « L’appel aux pompiers étaient immédiat. Sur place le médecin du SAMU n’arrivait pas à le réanimer. Le décès était constaté à 00h28 », a mentionné le magistrat. Une autopsie a été ordonnée.

« L’intéressé était seul au moment de l’accident »

Les policiers sont arrivés « dans un second temps » sur les lieux a expliqué Philippe Astruc et n’étaient donc pas au contact direct du fuyard au moment du drame. « L’enquête a permis d’établir, grâce notamment à plusieurs témoignages de riverains, que l’intéressé était seul au moment de l’accident », a-t-il également expliqué.

La victime, d’origine antillaise et âgée de 27 ans, était connue de la justice. Le jeune homme avait récemment été embauché dans une entreprise de transport. En outre, il était titulaire du permis lui autorisant à conduire la moto avec laquelle il s’est tué. A-t-il voulu éviter ce contrôle car il ne respectait pas le couvre-feu ? Les raisons de son refus d’obtempérer restent indéterminées et les investigations, confiées à la sûreté départementale, se poursuivent.


Un automobiliste se tue après un refus d’obtempérer

Au cours de la même nuit dans le Val-de-Marne, un automobiliste a lui aussi refusé de se soumettre au contrôle de police. Il a perdu le contrôle de son véhicule et a fait une sortie de route, percutant violemment un séparateur en béton à Champigny-sur-Marne. Cet homme de 34 ans est décédé.