Rhône : Le lycéen qui a déposé plainte contre les policiers reconnaît finalement les avoir caillassés.


Illustration Actu17 ©

Le plaignant a été mis face à ses contradictions grâce aux enregistrements de la vidéosurveillance.

Le lycéen avait déposé plainte après avoir été grièvement blessé à un oeil, le 7 décembre à Vénissieux. Selon son avocat, l’adolescent de 15 ans avait été touché par un tir de flashball, mais ses blessures seraient plutôt causées par un éclat de grenade lacrymogène.

Il reconnaît finalement des violences contre les policiers

Ce jeudi, le lycéen était auditionné suite à sa plainte, selon plusieurs sources concordantes. Il y affirmait ne pas avoir pris part aux débordements et précisait qu’il rentrait simplement chez lui. Mais les enregistrements de la vidéosurveillance lui ont été soumises et il a finalement avoué avoir lancé une pierre sur les policiers.

L’adolescent comparaîtra bientôt devant la justice. L’enquête ouverte par l’IGPN, la police des polices, se poursuit toutefois en parallèle.