🇫🇷 Rhône : Le surveillant pénitentiaire reconnu chez lui… a inventé son agression.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Son récit n’a pas tenu longtemps face aux enquêteurs.

Le surveillant pénitentiaire avait relaté son agression survenue mardi à son domicile de Décines, alors qu’il ramassait son courrier. L’agent, en fonction à la Maison d’Arrêt de Corbas, avait déposé plainte en précisant que son agresseur lui avait lancé : « Tu fais moins le malin sans ton uniforme ». La victime s’était vu prescrire 10 jours d’incapacité totale de travail (ITT) après des blessures avec un « objet pointu ».

Dénonciation mensongère

Finalement, le fonctionnaire avait inventé toute l’histoire. Le surveillant pénitentiaire qui n’a convaincu ni son administration, ni les gendarmes, a été placé en garde à vue pour « dénonciation mensongère à une autorité judiciaire entraînant des recherches inutiles », rapporte France Info.

Actu17.