🇫🇷 Rhône : Les fillettes de la Gendarmerie de Limonest sont mortes asphyxiées selon l’autopsie.

par Y.C.
Les logements de la Gendarmerie de Limonest. DR.

Les deux soeurs, filles de gendarme, avaient été découvertes mortes dans les logements de la Gendarmerie de Limonest.

Les résultats viennent d’être rendus, et concluent à un « tableau de syndrome asphyxique non spécifique ». En clair les fillettes âgées de 3 et 5 ans sont mortes asphyxiées, toutefois les conclusions du rapport « s’orientent vers un étouffement ». L’enquête doit encore déterminer s’il s’agit d’un homicide ou d’un accident.

La mère nie toute responsabilité

Les corps des deux petites filles avaient été découverts par leur mère le 10 juin dernier, gisant dans leur lit. Cette dernière, âgée de 38 ans et décrite comme instable psychologiquement, avait été mise en examen pour assassinats.

Le père gendarme, absent au moment des faits, avait été entendu comme témoin. Des membres de la famille étaient présents à ce moment-là avec la mère des fillettes dans l’appartement. Ils avaient également été entendus comme simples témoins, rapporte Le Progrès. L’enquête se poursuit.

Actu17.