Rixe mortelle à Paris : le rappeur MHD remis en liberté sous contrôle judiciaire


Le rappeur MHD (Twitter / MHDOfficiel)

Le rappeur MHD a été remis en liberté sous contrôle judiciaire ce jeudi. Il était en détention provisoire depuis janvier 2019 après à sa mise en examen pour homicide volontaire, suite à une rixe mortelle en juillet 2018 à Paris.

Quatre hommes dont le rappeur MHD avaient été mis en examen pour homicide volontaire en janvier 2019. Trois d’entre eux avaient ensuite été placés en détention provisoire. Le rappeur MHD a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire ce jeudi indique Le Parisien.

Le mandat de dépôt de l’artiste âgé de 25 ans expirait ce jeudi selon une source proche du dossier citée par le quotidien. Une audience est toutefois prévue le 23 juillet prochain et le rappeur, de son vrai nom Mohamed Sylla, pourrait alors retourner derrière les barreaux selon la décision de la cour d’appel de Paris.

L’affaire remonte à la nuit de 5 au 6 juillet 2018. Cette nuit là, Loïc, 23 ans, a été roué de coups et poignardé à plusieurs reprises dans le Xe arrondissement. Les secours ne parviendront pas à le sauver. Les premiers éléments de l’enquête montreront rapidement qu’il s’agissait d’une rixe entre bandes rivales des Xe et XIXe arrondissements.

L’exploitation des images de vidéosurveillances ont ensuite permis aux enquêteurs d’identifier plusieurs suspects, dont le rappeur MHD.