Roanne : Il menace d’égorger des passants et hurle «Allah Akbar», puis est remis en liberté


Illustration © Actu17

Un homme muni d’une branche de 3 mètres a menacé d’égorger plusieurs personnes en pleine rue à Roanne (Loire), tout en hurlant « Allah Akbar ». Il a été maîtrisé par des victimes puis interpellé.

Il déambulait dans la rue muni d’une branche de 3 mètres en menaçant les passants : « Je vais t’égorger, je suis musulman, Allah Akbar, tu ne sais pas qui je suis ». Cette scène s’est déroulée le 26 décembre dernier à Roanne, vers 22h30 raconte Le Progrès.

L’agresseur s’en est pris à un couple et son fils qui étaient en voiture, portant un violent coup sur leur véhicule. Il s’en est ensuite pris à une autre voiture croisée sur le rond-point Saint-Louis, tentant à nouveau de porter un coup de bâton.

Il menace d’égorger les policiers

Le couple et son adolescent ont suivi le mis en cause et ont tenté de le maîtriser. Des coups ont alors été échangés et l’agresseur a menacé d’égorger le père de famille et son fils, criant à nouveau « Allah Akbar ».

Les policiers ont été prévenus et se sont rapidement rendus sur place. A leur tour, ils ont été menacés d’être égorgés et ont interpellé cet homme âgé de 31 ans.


Laissé libre trois jours plus tard

L’homme a été placé en garde à vue puis interné d’office en psychiatrie après avoir fait l’objet d’un examen de comportement. Trois jours plus tard, il a été remis en liberté.

Un expert va désormais devoir déterminer s’il peut être tenu responsable de ses actes. Si tel est le cas, « il sera jugé devant le tribunal » a déclaré le procureur de la République de Roanne, Abdelkrim Grini, au quotidien.

« S’il avait eu un couteau, c’était pareil », a témoigné le père de famille sous le choc.