🇫🇷 #Roissy Les policiers de la PAF ont perdu l’autorisation de porter leur arme hors service.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration.

La majorité des 1800 policiers de la PAF de Roissy ont interdiction de porter leur arme de service en dehors de leurs heures de travail, faute d’avoir pu réaliser des séances d’entraînement au tir.

● En 2016, une règle stricte a été mise en place : celle d’effectuer au moins un tir dans les quatre derniers mois pour pouvoir porter son arme de service en dehors des heures de travail.

Faute de disponibilité des stands de tir et de la surcharge de travail, la plupart des policiers de la PAF n’ont pu satisfaire cette exigence.

● L’autorisation de porter son arme en dehors des heures de service a donc été retirée à la majorité des 1800 fonctionnaires de la PAF Roissy.

● Ces policiers perdent désormais une heure chaque soir pour déposer leur arme à l’armurerie.

● Ils doivent en outre, une fois désarmés, traverser l’aéroport devenant alors des cibles potentielles.

« On ne peut pas demander à des policiers en plein état d’urgence d’assurer la sécurité des citoyens et la leur alors qu’ils ne sont plus armés » explique Mathieu Rael du syndicat Alliance Police Nationale pour l’aéroport de Roissy, à RTL qui révèle l’information.

● De son côté, la direction de la PAF a fait savoir qu’un plan d’intensification des exercices de tirs allait être mis en place.

Actu17.