🇫🇷 #Roubaix 4 piétons renversés volontairement par une automobiliste.

Illustration. DR

Vers 3 h 40, ce jeudi matin, quatre personnes ont été blessées dont une grièvement après avoir été percutées par une voiture. La conductrice, ivre au moment des faits, a été interpellée. Une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances de cette collision. La mise en cause aurait pu avoir voulu se venger après avoir été éconduite d’une soirée explique La Voix du Nord.

Sur un trottoir de la rue de Denain, dans le quartier de la Potennerie, une importante flaque rouge côtoie les restes d’une couverture de survie. De nombreux débris de voitures sont encore éparpillés sur la chaussée. Voilà ce qu’il reste des événements de la nuit dernière.

« Vers 4 heures, j’ai été réveillé par un grand boum, témoigne un habitant de la rue. Quand je suis sorti, j’ai vu qu’une voiture était arrivée à l’inverse du sens de circulation. Elle a percuté trois voitures en stationnement et des piétons. Deux personnes étaient allongées sur le trottoir. L’une d’elle se plaignait d’atroces douleurs au genou ».

« Ce jeudi matin encore, des enquêteurs se sont rendus sur les lieux pour procéder à des mesures et à des constatations. »

S’agit-il d’une soirée alcoolisée qui aurait mal tourné jusqu’à se terminer dans un bain de sang ? C’est l’hypothèse privilégiée par la sûreté urbaine de Roubaix qui a ouvert une enquête pour « tentative d’homicide volontaire ». Ce jeudi matin encore, des enquêteurs se sont rendus sur les lieux pour procéder à des mesures et à des constatations.

Une soirée alcoolisée qui dégénère ?

Il était un peu plus de 3 h 40, ce jeudi matin, quand les policiers de Roubaix sont requis à l’angle formé par les rues de Denain et Jules-Guesde. A priori, pour un accident de la circulation. Sur les lieux, les fonctionnaires constatent qu’une conductrice en état d’ivresse a percuté un groupe de piétons.

Quatre sont blessés dont un plus grièvement. Cette femme a été transportée au CHR de Lille. Selon une source proche de l’enquête, son pronostic vital n’était pas engagé lors de son transport à l’hôpital. Les deux victimes les plus durement touchés sont âgées de 37 et 47 ans.

« La conductrice a participé à une soirée très alcoolisée en compagnie des victimes. Elle aurait été éconduite et mise à la porte. »

Les premiers témoignages laissent entendre que la jeune femme aurait agi volontairement. « Selon les éléments en possession des policiers, la conductrice a participé à une soirée très alcoolisée en compagnie des victimes, confirme une source judiciaire. Au cours de cette fête, elle aurait été éconduite et mise à la porte ».

Que s’est-il passé ensuite ? La police privilégie une hypothèse : la conductrice aurait attendu que le groupe sorte de l’immeuble pour lui foncer dessus. D’où l’ouverture d’une enquête pour « tentative de meurtre » avec une arme par destination.

http://bit.ly/2ujXWd9