🇫🇷 Roubaix : Mouvement de grogne chez les sapeurs-pompiers, 18 arrêts maladie sur un effectif de 24.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration Actu17 ©

Jeudi matin, dix-huit sapeurs-pompiers, sur un effectif de vingt-quatre de la caserne, n’ont pas pris leur service. 

À Roubaix, ce matin, seuls six sapeurs-pompiers sur un effectif de vingt-quatre étaient présents à la prise de garde. 18 sapeurs-pompiers se sont fait porter pâles.

Ils avaient été attaqués par une bande armée

Les 18 manquants à l’appel faisaient partie de l’équipe qui, dimanche soir, est intervenue à Wattrelos où elle avait a été agressée par plusieurs individus armés de marteaux.

Pour compenser ce manque d’effectifs, des renforts de Lille ont été envoyés à la caserne de Roubaix. La direction des sapeurs-pompiers a déclaré : «  Nous ne réagissons pas à la dernière minute, c’était prévu  ».

Si les sapeurs-pompiers ont le droit de grève, ils peuvent néanmoins être réquisitionnés. Mais en cas d’arrêt de maladie, ils ne sont pas rappelables.

Mardi, les sapeurs-pompiers s’étaient invités à une réunion au siège du SDIS avant d’être reçus par le Préfet du Nord. Dans le prolongement de cette journée tendue, le Directeur du SDIS doit se rendre à la caserne de Roubaix pour « discuter avec les agents et leur assurer son soutien » rapporte La Voix du Nord.

Actu17.