🇫🇷 #Roubaix Les pompiers pris dans un guet-apens, attaqués et caillassés par un groupe d’individus.

Illustration. (DR)

Coup de chaud dans le quartier de l’Épeule, ce lundi soir. Il est 23 heures passées lorsque les sapeurs-pompiers sont alertés d’un feu de détritus, rue de Wasquehal, dans le quartier de l’Épeule. Un fourgon pompe-tonne et six soldats du feu se rendent rapidement sur place. À leur arrivée, les sapeurs-pompiers font face à un comité d’accueil qui ne laisse aucun doute.

Un groupe d’individus s’approche rapidement du fourgon. Puis jettent des pavés en sa direction.

« Les policiers constatent qu’un groupe d’individus se trouvant rue des Ogiers, à quelques mètres du lieu du guet-apens, prépare des projectiles. »

Un caillassage « quasiment à bout portant » selon une source proche de l’enquête. Les vitres du véhicule de secours, récemment équipées de films protecteurs, sont endommagées mais ne se brisent pas. Aucun des sapeurs-pompiers n’est blessé. Constatant qu’il n’y a aucun risque de propagation de l’incendie, les soldats du feu quittent rapidement les lieux tandis que la police, avisée dès le début de l’agression, se rend en nombre dans le quartier.

Les policiers dispersent le groupe à l’origine du guet-apens à coups de gaz lacrymogène. Trois quarts d’heure plus tard, les policiers constatent, via les caméras de vidéosurveillance, qu’un groupe d’individus se trouvant rue des Ogiers, à quelques mètres du lieu du guet-apens, prépare des projectiles. Les policiers interviennent et interpellent trois individus. Ces derniers ont été placés en garde à vue.

http://bit.ly/2tFfPmG