Roubaix : Un homme très grièvement blessé en pleine rue par des individus armés de machettes

Un homme a été victime d'une tentative d'homicide sur le parking du supermarché Triangle, à Roubaix. (Google view)

Un homme âgé de 24 ans a été victime d’une agression particulièrement violente à l’arme blanche à Roubaix (Nord), ce samedi soir. Les agresseurs munis de machettes ont pris la fuite. Leurs motivations restent inconnues. La victime a été évacuée dans un état grave à l’hôpital.

La victime a été très grièvement blessée et aurait été mutilée. Il était 21 heures ce samedi soir lorsque les secours et la police ont été alertés. Un homme de 24 ans venait d’être très violemment agressé à l’arme blanche, sur le parking du supermarché Triangle, situé rue de l’Épeule.

La police municipale raconte l’intervention sur Facebook : « Plusieurs équipages de la police municipale convergent sur les lieux et sont mis en présence d’un groupe hostile qui profère des menaces et des insultes. Nos agents réussissent à s’approcher de la victime grièvement blessée qui se trouve au sol. Les policiers municipaux prodiguent les premiers soins et demandent l’intervention des pompiers ». Les policiers nationaux sont arrivés en renfort. La victime, prise en charge par les médecins du SMUR, a reçu de nombreux coups à l’arme blanche. Une source policière évoque des agresseurs armés de machettes, quand une autre évoque des sabres japonnais.

« Sa cuisse était quasiment coupée en deux »

L’homme présentait des plaies au thorax, mais également au niveau des jambes ou à la tête. « J’ai commencé par lui faire un garrot au niveau de la cheville quand j’ai vu que sa cuisse était quasiment coupée en deux », raconte un habitant à La Voix du Nord. « Ce sont des plaies qu’on voit pendant la guerre », estime-t-il, très choqué. Les auteurs ont pris la fuite à bord d’une voiture. Un autre témoin évoque des agresseurs encagoulés qui s’en prennent à la victime alors qu’elle vient de sortir de sa voiture. Cette dernière aurait notamment un doigt et une oreille coupés. Elle a été transportée dans un état grave à l’hôpital Victor-Provo de Roubaix. Ses jours étaient alors en danger.

Les policiers du commissariat de la ville sont chargés d’une enquête pour une tentative d’homicide, dont les motivations restent encore obscures.