Rouen : Déjà condamné pour viol, un détenu en semi-liberté est accusé d’avoir violé un enfant


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51/shutterstock).

Un homme de 35 ans, déjà condamné à plusieurs reprises, est accusé d’avoir violé un enfant alors même qu’il bénéficiait d’un régime aménagé. Il a été renvoyé devant une cour d’assises et sera jugé en mars prochain.


C’est un homme au lourd casier judiciaire qui va être prochainement jugé par la cour d’assises de Rouen (Seine-Maritime).

Mohamed B. a été condamné à six mois de prison pour une évasion qui s’est produite le 9 octobre dernier. Le détenu finissait de purger une peine de prison, tout en bénéficiant d’un régime de détention aménagé avec un placement extérieur dans un foyer de Rouen raconte Radio Capitole. Il avait obligation d’y revenir chaque soir pour y dormir la nuit, ainsi que de se rendre un week-end par mois à la maison d’arrêt.

Recherché par la police, il disparaît durant quatre jours

Mais ce mercredi 9 octobre, le détenu n’a pas rejoint son foyer et a disparu. Il s’est finalement rendu à la police quatre jours plus tard sur les conseils de son avocat.

Lors de son jugement pour cette évasion, il a affirmé qu’il avait compris que la police le cherchait : « J’ai paniqué et je suis allé me cacher chez un ami ». Il a écopé de six mois de prison supplémentaire pour ces faits.


Le suspect mis en examen, une information judiciaire ouverte

Les policiers qui le cherchaient le soupçonnent d’avoir violé un enfant peu avant son évasion, alors qu’il était en semi-liberté donc. Mohamed B., déjà condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour un viol, a été mis en examen dans le cadre de cette nouvelle affaire et une information judiciaire a été ouverte.

Le parquet a décidé son renvoi devant la cour d’assises. Mohamed B. sera jugé en mars prochain.