🇷🇺 Russie : 4 Pussy Riot en prison après leur intrusion sur la pelouse pendant la finale du Mondial.

par Y.C.
Une Pussy Riot interceptée sur le stade pendant la finale de la Coupe du Monde de football 2018, France-Croatie. D.R.

Si vous avez suivi le match, vous les avez sûrement aperçues un bref instant.

Lors de la finale de la Coupe du Monde de football qui se tenait en Russie, opposant la France à la Croatie, plusieurs femmes ont fait irruption sur le terrain. Le match a été stoppé un court instant, de manière à les expulser manu militari.

Les Pussy Riot condamnées

Il s’agissait de quatre femmes, membres des Pussy Riot, un groupe de Punk féministe originaire de Moscou. Veronika Nikoulchina, Olga Pakhtoussova, Piotr Verzilov et Olga Kouratcheva ont été condamnées par le Tribunal de Moscou à la peine maximale pour avoir « gravement enfreint les règles du comportement des spectateurs ».

Elles devront effectuer quinze jours de prison et ont l’interdiction d’assister à tout événement sportif pour les trois années à venir a rapporté le site MediaZona.

Des revendications politiques

Sur la page twitter du groupe, les Pussy Riot avaient publié plusieurs revendications, une quinzaine de minutes après l’intrusion : « Libérez tous les prisonniers politiques », était leur première requête. Les autres évoquaient la fin des arrestations lors des manifestations pacifiques et « l’autorisation de la concurrence politique dans le pays ».

Actu17.