Saint-Denis : Un œdème pulmonaire est à l’origine du décès d’un homme de 32 ans au commissariat


Le commissariat de Saint-Denis. (capture écran Google)

Romain, 32 ans, est décédé au commissariat de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) dans la nuit du 30 avril au 1er mai alors qu’il avait été interpellé en état d’ivresse dans la rue. L’autopsie montre que le trentenaire n’a pas reçu de coups.


Une autopsie a été pratiquée afin de déterminer les raisons du décès de Romain au commissariat de Saint-Denis, dans la nuit du 30 avril au 1er mai, alors qu’il avait été placé en dans une cellule de dégrisement. Le trentenaire avait été interpellé en état d’ivresse manifeste sur la voie publique.

Les premières conclusions de l’examen n’ont révélé « aucune lésion traumatique, ni ecchymose, ni fracture sur le corps », indique Le Parisien. « Un œdème pulmonaire et une congestion importante ont été relevés, en lien avec l’alcoolisme du sujet », précise ce rapport. Par ailleurs, d’autres prélèvements toxicologiques et virologiques ont été effectués.

Un médecin l’avait examiné et n’avait rien constaté d’anormal

Le défunt n’a donc pas reçu de mauvais traitements lors de son interpellation et durant sa présence au commissariat. Sa mort serait d’origine naturelle, son état d’ivresse ayant provoqué des complications qui lui ont été fatales.

Avant d’être placé en cellule de dégrisement, Romain avait été examiné par un médecin à 18h55. Ce dernier avait estimé que son état de santé ne nécessitait pas une hospitalisation. Le trentenaire avait fait un malaise au cours de la nuit, vers 01h30, avant de décéder.


Une plainte de la famille

La famille du défunt a déposé plainte pour non-assistance à personne en danger. Une enquête pour « recherche des causes de la mort » a également été ouverte par le parquet de Bobigny.

L’avocat de la famille, Me Arié Alimi, a demandé que le commissariat de Saint-Denis soit dessaisi de cette enquête, dans un souci de neutralité, posant également la question d’une éventuelle responsabilité du médecin qui a examiné Romain.