🇫🇷 Saint-Étienne : Un policier hors service lynché par plusieurs individus.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Le policier aurait été reconnu lors d’un match de football. Il a été roué de coups et s’est vu délivrer 21 jours d’ITT.

En repos ce samedi, un policier participait à un match de football amateur à Saint-Étienne (Loire). Durant la rencontre, le fonctionnaire aurait été reconnu par plusieurs joueurs de l’équipe adverse, comme étant un policier.

L’un des agresseurs l’a d’abord pris à partie avant de le frapper. Deux autres individus ont participé à ce passage à tabac. Le policier de la BAC de Saint-Étienne a été roué de coups et une bagarre générale a éclaté. Les agresseurs en ont profité pour prendre la fuite.

La victime sera opérée lundi

Conduit à l’hôpital, la victime souffre de multiples fractures au nez et à l’arcade sourcilière, ainsi que d’un enfoncement de l’orbite d’un œil. Il sera opéré lundi. L’homme s’est vu prescrire 21 jours d’ITT (Incapacité totale de travail).

Agressé en raison de sa qualité de policier selon un syndicat

« Les agresseurs l’ont reconnu et l’ont bien identifié comme étant un policier de la Bac de Saint-Étienne », a précisé Pierre Cognard, secrétaire départemental du syndicat Alliance Police Nationale interrogé par Le Figaro.

Un constat qui n’est pas partagé par la direction départementale de la police nationale qui indique que « sa qualité de policier n’était pas en cause » dans cette violente agression. Trois suspects « sont recherchés et en cours d’identification » a ajouté la DDSP.

Un autre policier lynché dans le Var jeudi

Une violente agression qui se produit 48 heures après le passage à tabac d’un autre policier à Hyères (Var), à coups de barres de fer, alors qu’il était lui aussi hors service.

Dans cette affaire, deux adolescents de 16 et 17 ans ont été mis en examen samedi pour violences aggravées sur personne dépositaire de l’autorité publique, avec arme et en réunion. Ils ont été placés en détention provisoire.

Actu17.