🇫🇷 #SaintDenis Lance-roquette, explosifs, fusils à pompe, matériel police : un arsenal découvert.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration. (DR)

Deux individus ont été interpellés et mis en examen à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), cités des Francs-Moisins et Jacques-Duclos. Les deux suspects étaient soupçonnés de fournir des armes aux « nouveaux braqueurs ».

Un véritable arsenal a été saisi, tout comme 40 kg de cannabis et 10.000 euros, mais également du matériel police.

● L’enquête a débuté par des informations des policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé (O.C.L.C.O.). Ces derniers savaient que des individus vendaient des armes dans la cité Jacques-Duclos.

● Après plusieurs semaines d’enquête, surveillance et filatures, les policiers sont parvenus à identifier les deux individus impliqués dans ce trafic d’armes mais également de stupéfiants.

● Ce jeudi matin, les policiers de la police judiciaire sont intervenus lors d’une opération. Une perquisition a été menée dans un ancien local à vélo. Les 2 suspects ont également été interpellés à cette occasion, et placés en garde à vue.

Les policiers ont saisi : un lance-roquette antichar, 3 pains de tolite (un puissant explosif), 2 fusils à pompe, des munitions de calibre 12 et 9 mm, mais également 40 kilos de cannabis, 10.000 euros et du matériel police, plusieurs gyrophares et des gilets pare-balles notamment.

Les 2 hommes sont déjà connus des services de police pour trafics de stupéfiants et d’armes mais aussi pour recel de vol.

● Une source policière explique que ces armes auraient pu servir à l’attaque d’un fourgon blindé. Quant au matériel police, il peut-être utilisé lors d’un vol à main armée pour prendre plus facilement la fuite comme ce fut le cas ces derniers mois notamment à Paris, mais également à tromper des victimes.

● L’un des suspects a avoué en garde à vue être le propriétaire des armes et de l’ensemble du matériel saisi, sans plus d’explications.

Actu17.