🇫🇷 #SaintOuen Le policier Yann Saillour, blessé de 2 balles dans la tête en 2015, témoigne.

par Y.C.

C’est au micro de RTL que le policier qui a frôlé la mort a décidé de s’exprimer.

● Deux ans après les faits, le policier Yann Saillour, qui avait reçu deux balles dans la tête alors qu’il intervenait sur un braquage commis à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis le 5 octobre 2015, a livré son témoignage. Engagé dans une course-poursuite avec le braqueur, ce policier qui faisait partie de la brigade anticriminalité (BAC) avait été visé par trois tirs.

● Fait extrêmement rare et insolite : la première balle reçue était rentrée dans le canon du pistolet du fonctionnaire, la neutralisant immédiatement. Dépourvu de moyen de défense, le policier avait ensuite reçu une balle qui avait traversé sa mâchoire pour ressortir par son nez et une autre qui s’était logée dans son cerveau.

Miraculé, le policier qui subit encore la présence d’éclats de balle dans sa tête, a gardé de lourdes séquelles. Il témoigne au micro de RTL : « J’ai tout le côté droit de ma vision qui est amputé. Je ne vois rien. Je ne peux plus conduire et la lecture c’est très difficile. Je lis comme un gamin de primaire. (…) On se remet tout doucement, mais le plus dur est derrière moi ».

Actu17.