🇫🇷 #Santé 11 vaccins infantiles au lieu de 3 seront obligatoires à partir du 1er janvier 2018.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration

Agnès Buzyn, Ministre de la santé, a annoncé qu’à partir du 1er janvier 2018, onze vaccins seront obligatoires.

Les parents récalcitrants encourent des peines de prison et des amendes, mais une clause d’exemption est envisagée.

● 11 vaccins deviennent obligatoires à compter du 1er janvier 2018. Le gouvernement estime que 15% d’enfants non vaccinés favorisent la réémergence d’épidémies causant des morts.

● Actuellement, seulement trois vaccins sont obligatoires : diphtérie, tétanos, poliomyélite.

● 8 autres vaccins seront obligatoires à compter du 1er janvier 2018 : coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque c .

● L’annonce sur les vaccins obligatoires a suscité une réaction principalement chez les opposants à la vaccination.

● Le texte de loi prévoit des peines de prison et des amendes allant jusqu’à 3750 euros pour les récalcitrants. Toutefois, la Ministre de la santé envisage une clause d’exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccination.

Actu17.